L'une des particularités de la peinture lettrée chinoise, pour nous, observateurs occidentaux, elle n'emploie pas de couleurs à l'huile. Elle utilise l'encre et l'eau pour obtenir une palette de nuances à l'infini.

Sur papier (ou encore sur soie), la peinture lettrée ignore toute perspective. Les lointains et les premiers plans sont rendus par conjugaison des proportions et des nuances. Les "loins" sont plus petits et plus clairs.

Les lettrés négligeaient le portrait. Ils donnaient ainsi à l'homme sa juste place dans la nature rejettant ainsi le réalisme.

Depuis un moment, je cherchais à rendre hommage à ces Grands Lettrés. Je cherchais une forme nouvelle pour le faire. Mes tableaux sont réservés à leurs poésies. Alors j'ai réalisé des rouleaux "à la façon asiatique".

Pour cette réalisation, je ne modifie pas "mes outils". Je travaille à la peinture à l'huile sur de la toile.

Les calligraphies que vous trouverez sur les rouleaux ne sont plus les poèmes des Lettrés mais, le titre du rouleau que j'attribue.

Pour conclure et comme je suis un piètre photographe, je cherche une personne pour faire de bien plus belles photos ...

 

Lueur de Lune des Temps anciens. (85x24/57x18).

Belles Fleurs et Lune pleine. (67x22/45x16).

Belles Fleurs et Lune pleine. (63x14/42x12).

Joies du vin aux Fleurs transmises. (63x14/42x12).

Déclamation (93x24/57x18).

Amis fidèles et loyauté tranquille (111x40/63x32).