3ème édition "Granges Des Arts, du 13 au 15 août 2017.

 

Le Japon a vu naître de célèbres peintres et poètes. Je pense en particulier à Hokusai, (1760/1849) et sa célèbre "vague", Hiroshige, (1797/1858), avec sa fabuleuse série sur le Mont Fugi, Basho, (1644/1694), l'un des quatre Maîtres du haiku, Chiyo ni, (1703/1775), la Bonzesse au jardin nu, ... .

 

Le tableau (en haut à droite), a participé en 2012 au 4ème Festival Franco-Japonais des Arts Plastiques avec trois expositions japonaises, Okinawa, Amagasaki, Hidakagawa et à Albi.

 

"L'étroit chemin du fond".

Buson, Japon, (1716/1783).

En japonais, son nom de plume Buson se signifie "Village abandonné", nostalgique de son village natal Kema.

"Le parfum de la Lune"

"Dans coins et recoins il fait encore froid

Le Prunus en fleurs."

Parmi les Poètes japonais, les poèmes suivants m'ont inspiré quelques tableaux.

Chiyo-ni, Japon, (1703/1775), la Bonzesse au jardin nu :

"A papillon, à quoi rêves-tu

A frémir ainsi de tes ailes?"

 

Le tableau suivant est un hommage à cette japonaise,

"Le parfum des Prunus

Parfaitement envoûtant

Au clair de Lune."

 

"Hommage à Chiyo-ni, la Bonzesse au jardin nu."

Autre poète japonais,

Shiki, Japon, (1867/1902) :

"Les fleurs d'Iris commencent à s'ouvrir

Devant mes yeux

Cette année pour la dernière fois

Le printemps s'en va ... ..."

 

Le tableau suivant trouve son origine  dans le poème suivant :

 

"A Ise, au bord de la mer

Où les vagues sont calmes...

Au printemps

Je viens écouter les choses de jadis..."

Ce texte est de Ryokan, Japon, (1758/1831), surnommé : Esprit simple au grand coeur.

Il a également écrit, entre autre :

"Le voleur est parti

Il n'a oublié qu'une chose,

La Lune à la fenêtre !"

Je vous laisse ce petit poème à votre réflexion.

 

 

Inscrit en 2011 au 3ème festival Franco-Japonais, il a été exposé uniquement à Albi. Suite à la catastrophe de Fukushima du 11 mars 2011, les expositions au Japon n'ont pas eu lieu.